Momento Espírita
Curitiba, 21 de Março de 2019
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Vainqueur de la mort (audio)

Les hommes ont crucifié Jésus. La jalousie et la méchanceté ont ourdi des pièges et ils ont tué l'Homme, pensant qu’ils tuaient l'Idéal dont Il était porteur.

Une femme, reconnaissante, Lui a essuyé le visage, sur le chemin du Calvaire.

Un ami sincère, au risque de sa propre vie, a récupéré Son corps près des autorités.

Descendu de la croix, Son corps a été enveloppé dans un drap de lin, à la hâte, et  a été mis dans un tombeau, qui n’était pas encore utilisé, appartenant à un ami.

Quelques femmes miséricordieuses, un dimanche de lumière, se sont rendu au sépulcre pour lui rendre hommages, en préparant Son corps.

Elles ont trouvé la pierre de l’entrée enlevée, et le tombeau était vide.

Deux jeunes avec des robes ravissantes les ont informées que le Seigneur n'était plus là.

A l'endroit où le corps avait été posé, seul restait le drap. Le linge qui avait recouvert la tête de Jésus était plié avec soin.

Ensuite, Il s’est fait reconnaître à la femme de Magdala, qui Le cherchait avec angoisse. Et Il lui dit d’annoncer la bonne nouvelle aux autres: Il était vivant.

Les Apôtres qui étaient sur le chemin de la ville d'Emmaüs, distante de onze kilomètres de Jérusalem, L’ont rencontré et ont effectué le voyage avec Lui. Au début, ils ne L’ont pas reconnu, mais ils étaient enchantés par Son interprétation des Écritures.

Au crépuscule, atteignant Emmaüs, ils L’ont invité à souper avec eux. Ils ne se sont aperçus qu’Il était le Maître Jésus, que quand Il a béni et partagé le pain.

À Jérusalem, Il Se permit de toucher l'Apôtre incrédule, leur montrant les blessures qu'Il portait.

Pendant quarante jours, Il resta avec les Apôtres et les gens qui Le suivait. Il a mangé avec eux, les a attendu sur la plage avec le feu allumé et Il a préparé quelques poissons qu’ils avaient rapportés de la pêche.

Il vit encore! Seigneur des Esprits! Seigneur de l'Immortalité!

Sur le chemin de Damas Il a sauvé un rabbin, qui était de l’école du grand Gamaliel, le ralliant à Ses rangs.

Sur la Via Appia, Il a parlé avec Simon-Pierre, qui venait de quitter la prison de Rome.

Rempli de lumière, Il a donc dirigé Ses pas vers la capitale de l'empire romain, disant qu’Il allait rencontrer les cœurs qui ont subi la souffrance de  l'incarcération et à l'injustice, pour amour de Son nom.

*   *   *

Jésus est resté sur la croix durant quelques heures, livrant son Esprit au Père.

Le troisième jour, Il est revenu, attestant de l'Immortalité de l'Esprit, comme Il l’avait toujours enseigné.

Il était revenu pour rester un peu avec les amis, pour les guider, Se rendant visible par ici et par là. Il montrait que la vie continue, ravissante.

Son message est celui de la vie qui ne meurt jamais.

N’est-il pas étrange que nous sommes toujours en train de L’imaginer, cloué sur la croix?

Peu de personnes dans le monde, se souvienne de Lui comme étant le vainqueur de la mort. Très peu, parmi nous, se rappellent Son ascension, en Galilée, sous le regard des cinq cents disciples rassemblés là-bas.

*   *   *

Pensons à cela !

Le Seigneur Jésus nous a laissé le message de l'Immortalité. Tout Son enseignement concerne la victoire sur le monde des formes.

Méditons sur le sujet, souvenons-nous de Lui glorieux, à la rencontre de Marie Madeleine, avec les Apôtres.

Rappelons surtout qu’Il nous a dit: Je ne vous laisserai pas orphelins. Je suis le Bon Berger.

Et embrassons l'espoir, certains que, comme Lui, nous vaincrons tous la mort.

Rédaction du Moment Spirite.
Le 31.1.2019.

 

Écoutez l'audio de ce texte

© Copyright - Momento Espírita - 2019 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)