Momento Espírita
Curitiba, 12 de Novembro de 2019
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Le vieux père (audio)

Le scénario est commun, la scène est simple. Sur un banc de jardin sont assis un homme âgé et un jeune.

Le jeune lit le journal attentivement. L'homme âgé semble plongé dans quelque chose d'indéfinissable.

Alors, un petit oiseau se pose sur un arbuste à proximité et chante. L'homme semble se réveiller et demande:

Qu'est-ce que cela? - En pointant son doigt dans la direction du petit oiseau.

Le garçon lève les yeux et dit d’un ton sec: C'est un moineau.

Le petit oiseau saute d'une branche à l'autre et la question revient: Qu'est-ce que cela?

La réponse est maintenant non seulement sèche, mais désigne aussi l'ennui:

Je te l'ai déjà dit, c'est un moineau!

L'oiseau vole de l’arbuste pour un arbre, en continuant sa danse matinale.

Qu'est-ce que cela? - Sonne à nouveau.

Maintenant, le garçon s'énerve et crie presque: C'est un moineau!

L'oiseau, heureux, poursuit sa danse. Prend son envol et semble disparaître. Quelques secondes s'écoulent et il revient par terre, picorant par ci, sautant par là.

L'homme met la main à ses yeux, comme pour ajuster la vision floue et, avec une curiosité naturelle, demande:

Qu'est-ce que cela?

Le fils répond, à haute voix: C'est un moineau! J'ai déjà dit, un moineau.

Et il l'épelle, en criant: M - o - i - n - e - a - u. Tu ne comprends pas?

L'homme se lève, monte les marches de l'escalier, entre dans la maison, de façon lente et décidée. Peu de temps après, il revient avec un vieux cahier à la main.

La couverture est belle, montrant qu'il était gardé avec soin, comme se garde des trésors.

Il l'ouvre, cherche quelque chose, ensuite il le donne au garçon, qui était toujours inquiet et en colère.

Lis! - Demande-t-il . Et il ajoute: À haute voix!

Le garçon est surprise, qui lit lentement et avec une émotion croissante:

Aujourd'hui, mon fils cadet, qui a eu trois ans il y a quelques jours, était assis avec moi, dans le parc, quand un moineau se posa devant nous.

Mon fils me demanda vingt et une fois qu'est-ce que cela et je lui répondis vingt et une fois que c'était un moineau.

Je l'ai embrassé à chaque fois qu'il a répété la question, encore et encore, sans me mettre en colère, sentant de l'affection pour mon innocent petit garçon.

Alors, le fils regarde son père. Il y a de la culpabilité et de la douleur dans son âme.

Il l'enlace, avec des larmes dans les yeux, embrasse son visage, encadré par une barbe mal soignée.

Il le prend dans ses bras, le serrant très fort. Et ils restent ainsi: un cœur qui écoute un autre coeur.

*    *    *

Des scènes comme cela se produisent tous les jours, dans des milliers de foyers, par tout dans le monde.

Nos anciens, bras dessus bras dessous avec la maladie d'Alzheimer, la démence sénile ou tout autre maladie problématique, s’informent, demandent, questionnent.

La mémoire récente leur échappe. Plongés dans des fragments de souvenirs du passé, ils ne comprennent pas pourquoi ils obtiennent des cris comme réponse.

Pensons à cela! Et si des larmes viennent mouiller nos yeux, n'ayons pas honte d'embrasser avec amour notre vieux père, notre mère, grand-mère, grand-père, marraine, tante ... maintenant.

 Rédaction du Moment Spirite basée sur le Très Court Métrage
O que é aquilo? , par Constantin Pilavios, Movie Teller Films.
Le 13.10.2019.

 

Écoutez l'audio de ce texte

© Copyright - Momento Espírita - 2019 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)