Momento Espírita
Curitiba, 26 de Junho de 2022
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Notre future planète (audio)

Un grand nombre de personnes, quelle que soit leur croyance religieuse, pensent que nous naissons plusieurs fois.

Ils croient que nous reviendrons dans ce monde.

Certains chercheurs et scientifiques ont déjà intégré cette vérité, prouvée par des années d'expérimentation, impliquant entre autres, la régression de la mémoire.

Cependant, d'une manière très étrange, nous ne nous sommes pas comportés comme ceux qui croient en cette vérité.

Prenons l'exemple de notre planète. Il est évident que si nous étions sûrs de revenir dans ce lieu, nous voudrions qu'il nous offre, à notre retour, les meilleures conditions de vie.

Pourtant, nous ne nous en sommes pas inquiétés.

Les exemples montrent qu'en général, nous sommes préoccupés de gagner de l'argent.

De l'argent à dépenser maintenant, dans cette vie. De l'argent pour acquérir une demeure, une voiture, un bateau. De l'argent pour voyager dans le monde entier.

Nous ne pensons absolument pas que si la déforestation se poursuit, nous aurons des problèmes pour respirer, pour maintenir des précipitations régulières, pour préserver les sources d'eau.

D'ailleurs, les réserves du précieux liquide qu'est l'eau, ne méritent-elles pas plus d'attention ?

Nous détruisons les forêts riveraines, dans un total désintérêt pour la préservation des précieux cours d'eau. Tout cela parce que l'argent est plus important que de prendre soin de la nature.

Néanmoins, il suffirait d'un peu d'investissement, de plus de soin, de plus d'attention. Nous aurions une bonne récolte et la préservation de l'environnement en même temps.

Et qu'avons-nous fait pour la couche d'ozone ?

Sommes-nous soucieux de ne pas utiliser de produits qui l'endommagent progressivement ?

Ou sommes-nous plus occupés à profiter des biens qui la détruisent ?

Avons-nous pris soin et exigé que nos industries créent des mécanismes non invasifs pour cet espace précieux qui préserve notre santé ?

Que préparons-nous pour notre avenir ?

Nous vivons exactement comme ceux qui, égoïstement, ne voient qu'aujourd'hui.

L'important est d'en profiter au maximum. Les générations futures devront trouver un moyen d'assurer leur survie.

Nous rendons-nous compte que les générations futures, par cette loi appelée réincarnation, seront nous-mêmes, à nouveau ?

Quelle planète sommes-nous en train de préparer pour nous-mêmes ?

Si nous sommes si égoïstes au point de ne pas penser à nos enfants, pensons-nous à ce que nous laissons pour nous-mêmes, au lendemain qui nous attend ?

La réflexion est opportune. Il ne s'agit pas d'un simple appel ou de digressions philosophiques visant à convaincre quiconque.

C'est une question de bon sens et de discernement.

Réfléchissons : où voulons-nous être reçus à notre retour ?

Sur une planète aride, malade, avec des conditions insalubres ?

Ou sur une planète bénie par des bois verts, un air pur, des sources cristallines chantant des mélodies de vie ?

Une planète de rochers et de montagnes dénudées, aux pics acérés, s'élevant vers le ciel ?

Ou un lieu plein de fleurs, d'oiseaux chantants et d'animaux de diverses espèces, préservant un équilibre écologique parfait ?

La décision nous appartient. Le lendemain dépend de nous. C'est maintenant qu'il faut construire et préserver.

Le meilleur endroit : là où nous sommes, à la maison, à l'école, au bureau, dans la rue.

Réfléchissons-y !

Rédaction du Moment Spirite
Le 31.3.2022

 

 

Écoutez l'audio de ce texte

© Copyright - Momento Espírita - 2022 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)