Momento Espírita
Curitiba, 16 de Outubro de 2021
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Un cours pour vieillir

On dit que rien n'est plus certain dans la vie que la mort. Tous les êtres vivants meurent un jour.

Mais, nous n'avons aucun cours pour nous y préparer, car c'est toujours une surprise, un accident de parcours, jamais prévu.

Et pour tous ceux d'entre nous qui ne sont pas morts dans leur enfance ou leur jeunesse, vient la période de la vieillesse.

Il serait important d'avoir un cours pour vieillir. Peut-être n'aurions-nous pas autant de cas de dépression chez les personnes âgées.

Les personnes âgées qui se sentent inutiles, parce qu'elles ne sont plus sur le marché du travail. Les personnes âgées qui se sentent usagées parce que les jeunes ne prêtent pas attention à ce qu'elles disent, parce que personne ne vient les interroger sur leurs si riches expériences.

Beaucoup se sentent comme le stylo à bille qui s'est tari, la lampe qui ne s'allume plus. Comme des vieilleries livrées au rebut.

Cela arrive parce que nous ne sommes pas préparés à cette phase. Certains d'entre nous, à mesure que les années s'accumulent, font des bêtises, propres à ceux qui n'ont pas encore mûri, pour s'affirmer comme étant encore jeunes, actifs.

Cependant, vieillir est un honneur. L'honneur de traverser les années en accumulant de la sagesse. L'honneur de voir nos enfants adultes fonder leur propre famille.

L'honneur d'être appelés grands-mères et grands-pères. L'honneur d'exhiber la neige sur nos cheveux, l'histoire dans notre mémoire et l'expérience dans notre esprit.

Comme il serait salutaire de se préparer à vieillir en étant reconnaissant pour chaque année qui s'ajoute aux précédentes. Nous préparer pour qu'après des années de pratique professionnelle nous puissions profiter de journées sans horaires rigides.

Des jours où nous pouvons étudier une autre langue, apprendre à jouer d'un instrument de musique. Des jours où nous pourrons vivre plus librement, où nous nous autoriserons à aller au cinéma un lundi, ou à assister à la séance matinale sans craindre de nous réveiller un peu plus tard le lendemain.

Tant de choses à faire : apprécier de la musique classique, du théâtre, du cinéma, de la lecture.

L'opportunité de passer plus de temps en famille. Préparer un plat spécial, qui exige beaucoup de préparation pour surprendre tout le monde par son délice.

Du temps pour s'allonger au soleil, flâner sur la place, écrire ses mémoires. Qui sait, peut-être devenir bénévole, quelques heures par semaine, dans une institution...

Que savons-nous faire ? Que pouvons-nous enseigner ? Comment pouvons-nous donner de nous-mêmes ?

Un poète a écrit que dans la vieillesse, chaque chose que vous dites est une prière. La prière est toute parole qui jaillit du plus profond de nos désirs. C'est pourquoi beaucoup deviennent des poètes.

Ils écrivent sur leur vie et sur leurs observations. Après tout, ils peuvent maintenant fixer la mer pendant des heures, observant les vagues qui font de chaque recul un point de départ pour une nouvelle avancée.

Vieillir est un cadeau de Dieu. Combien d'entre nous traversent le siècle et le millénaire, apportant les notes historiques et culturelles du passé...

Nous sommes les livres vivants de l'histoire. Que de choses à ajouter aux informations que les ouvrages imprimés présentent !

Réfléchissons-y. Si nous avons déjà atteint la vieillesse, donnons de notre sagesse et faisons bon usage de la préciosité du temps qui nous est offert.

Si nous sommes en route, préparons-nous à cette riche période.

 Rédaction du Moment Spirite,
avec des citations du chap.13, pt. 4, du livre
Um céu numa flor silvestre, de Rubem Alves, ed. Verus.
Le 29.7.2021.

© Copyright - Momento Espírita - 2021 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)