Momento Espírita
Curitiba, 05 de Agosto de 2021
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Tendresse et amour

Un homme, désenchanté de la vie, est parti à la recherche d'un professionnel, car il avait besoin d'aide pour sa poitrine oppressée.

Il a commencé par dire qu'il n'aimait plus sa femme et que, pour cette raison, il voulait divorcer.

Le thérapeute l'a observé et lui a dit que son cas était simple, à la condition de clarifier certains points.

Il lui dit ensuite qu'il devait aimer sa femme et la traiter avec tendresse.

Inquiet, l'homme déclare qu'il n'avait plus de sentiments pour sa femme et qu'il avait besoin d'aide pour se séparer d'elle.

Il entendit à nouveau qu'il devait l'aimer tendrement.

L'homme, qui attendait une solution simple, pratique et plausible, s'est senti très mal à l'aise.

Face à cela, le professionnel a pris la parole, donnant une nouvelle colorisation à la situation :

Aimer est une décision, pas seulement un sentiment.

Aimer c'est se dévouer et s'abandonner, c'est la tendresse et l'affection.

Aimer est un verbe, et le fruit de cette action est l'amour.

L'amour est un substantif, un exercice de jardinage.

Il faut déraciner ce qui est mauvais, préparer le sol, semer, avoir de la patience, arroser, prendre soin ...

Des nuisibles peuvent apparaître, la sécheresse peut venir, mais nous ne devons pas abandonner le jardin pour autant.

Ainsi, nous devons aimer notre partenaire, l'accepter, le valoriser, le respecter, lui donner amour et tendresse, admiration et compréhension.

C'est pourquoi le chemin le plus correct, pour votre cas, est d'aimer.

Aimez tout simplement, aimez !

Et cet homme, auparavant méfiant, maintenant pensif, sortit avec la ferme intention de réfléchir à cette recette : aimer est un verbe, une action. L'amour est un substantif, un exercice.

* * *

Se débarrasser de ce qui apparemment ne nous sert plus et nous dérange est très pratique et commode.

Cela ne demande pas grand-chose, juste un peu de courage et d'audace.

Cependant, lorsque nos sentiments mûrissent et que nous commençons à désirer pour l'autre ce que nous voulons pour nous-mêmes, tout change.

Bénis soient ceux qui nous font réfléchir, méditer.

Heureux ceux qui nous montrent la situation vécue sous un angle plus clair.

La vie est une école où les leçons de chaque jour servent de stimulant pour déclencher certaines situations.

Nous devons découvrir nos potentiels cachés.

C'est toujours le moment de dédier affection, tendresse et amour à ceux qui partagent nos chemins dans la vie.

Nous avons appris qu'il est nécessaire de faire le bien du mieux que l'on peut.

Et plus encore : que nous répondrons de tout le mal qui résulte du bien que nous ne faisons pas.

Par conséquent, nous ne pouvons pas nous considérer comme inutiles.

Dieu est présent en nous.

Demandons de l'aide et aidons nos amours à grandir dans la vie.

Les trésors de bonté que nous portons dans nos cœurs sont à répandre autour de nous.

Même si nous n'avons pas la richesse de la culture intellectuelle, nous pouvons toujours transmettre la richesse des bons sentiments.

Nous ne serons peut-être pas immensément heureux, mais nous pourrons nous féliciter du bien-être que nous aurons semé.

La vie nous offre des opportunités chaque nouveau jour.

Nous sommes les enfants de Dieu, et nous sommes immergés dans Son amour.

Si nous n'avons pas encore commencé à agir en conséquence, il est toujours temps de commencer.

L'intelligence sans l'amour nous rend malades.

La vie sans tendresse et sans amour n'a aucun sens.

 Rédaction du Moment Spirite
Le 17.5.2021

© Copyright - Momento Espírita - 2021 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)