Momento Espírita
Curitiba, 21 de Abril de 2021
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Lorsque nous nous marions

Lorsque nous nous marions, nous commençons à ériger un temple sacré dans le monde.

Ce temple doit être construit sur deux piliers, en gardant une distance de sécurité entre eux, la distance de l'amour qui embrasse et de l'amour qui libère.

Nous savons très bien que si les piliers sont très proches, voulant presque occuper le même espace, le temple se déséquilibre sur eux. De plus, si la distance est trop grande, le bâtiment se fissure au milieu.

Lorsque nous nous marions, nous appelons ce temple une famille. Les colonnes sont les compagnons de route qui soutiennent cet édifice monumental.

Nous savons que si l'un d'eux se détend trop, il rejettera tout le poids du soutien sur l'autre, le surchargeant. Nous mettons en danger les piliers, qui deviennent fragiles lorsqu'ils ne se sentent pas correctement soutenus les uns par les autres.

Et les enfants viennent habiter le temple. Que de responsabilités... mais aussi que de joie ! Et comme notre bâtiment est devenu beau ! Il a tellement de couleurs qu'il ne possédait pas auparavant !

Quand l'amour est divisé, il devient plus grand. Notre stock d'amour ne diminue pas si nous le partageons entre un conjoint, un fils ou une fille... Notre amour,grandit, mûrit, change.

Lorsque nous nous marions, nous sommes invités à être moins égoïstes, et c'est peut-être là que réside l'une des grandes fonctions du mariage : combattre l'égoïsme envahissant qui nous apporte encore tant de problèmes.

Avant c'était moi ; mes affaires ; mon argent ; ma volonté. Or, au sein d'un mariage, le nous gagne en force : nos affaires; notre argent ; ta volonté et la mienne, et nous apprenons à céder, à partager, afin de vivre en harmonie.

C'est un laboratoire intense, quotidien et stimulant. Beaucoup ne le supportent pas et abandonnent avant le temps, avant d'avoir essayé un peu plus. Certains pensent qu'ils peuvent continuer à mener le même style de vie que lorsqu'ils étaient célibataires, ils ne veulent pas mûrir.

Mais nous avons tout à gagner. La compagnie d'un amour qui est là, à nos côtés, chaque jour, et ensuite, de ceux que nous appelons nos enfants, est la plus belle chose que nous puissions imaginer et vivre.

Ce n'est pas pour rien que le mariage, l'union permanente de deux êtres, signifie un progrès dans l'évolution de l'humanité, car il représente l'Esprit qui s'approche de la Loi de l'amour, une Loi Divine.

De même que la monogamie est une précieuse conquête de l'humanité, la fidélité, le respect, la camaraderie seront également une conquête lorsque tous les couples pourront vivre ainsi.

Lorsque nous nous marions, en vérité, dans l'intimité du cœur, et pas seulement à la surface des conventions du monde, nous nous approchons du aimez-vous les uns les autres proposé par le Maître Jésus.

*   *   *

Le moment de se dire oui est inoubliable. Cependant il doit être dit et vécu encore et encore pendant de très nombreuses années, et pas seulement lors de cette heureuse célébration du passé.

Dire oui, chaque jour, c'est accepter l'autre avec ses difficultés, avec ses défis, en cherchant à construire le plus beau temple possible.

Dans un couple mature, chacun cherche à être le meilleur compagnon possible pour l'autre. Les attentes diminuent et les dons augmentent. Les charges diminuent et la compréhension augmente.

Oui, je t'accepte, comme ma compagne, ou mon compagnon, tel que tu es, et ensemble nous grandirons vers la perfection.

Rédaction du Moment Spirite
Le 5.4.2021.

© Copyright - Momento Espírita - 2021 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)