Momento Espírita
Curitiba, 04 de Março de 2021
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Jésus est avec nous

Ce jeudi-là, réunis pour la célébration de la Pâque juive, Jésus donna aux apôtres les dernières instructions.

Des instructions qui seraient valables pour les heures suivantes et pour la postérité. Ce sont des discours profonds, annonçant des douleurs et des afflictions.

De même, manifestant sa présence constante, il souligne: Je ne vous laisserai pas orphelins, je reviendrai pour vous.

Et il assure: Tout ce que vous demanderez à mon Père, en mon nom, Il vous le donnera. Demandez, et vous obtiendrez.

En ces jours d'insécurité et de peur, qui nous préoccupent, Ses paroles nous donnent la certitude que nous ne sommes pas seuls.

Lui, notre Seigneur et Maître, se tient prêt.

Ces heures d'angoisse, qui nous entraînent dans le chaos et la douleur, sont passagères.

Nous avons vécu d'autres moments graves. Au XIVe siècle, la peste noire était l'une des pandémies les plus dévastatrices de l'histoire de l'humanité.

Les chiffres montrent qu'entre soixante-quinze et deux cents millions de personnes ont péri en Eurasie. Rien qu'en Europe, un tiers de la population a été décimée.

Mais, nous avons surmonté cela. Nous avons reconstruit les villes, les villages, et démontrant notre persévérance, nous avons eu des enfants et des petits-enfants.

Deux guerres mondiales nous ont plongés dans la terreur. On estime qu'entre soixante-dix et quatre-vingt-cinq millions de personnes ont péri dans la Seconde Guerre.

Et pourtant, nous nous relevons, démontrant notre courage moral, prouvant que nous sommes l'essence de notre Père Créateur. Et nous refaisons le panorama du monde.

Le tremblement de terre au Japon, en 2011, suivi d'un tsunami, a dévasté plusieurs endroits le long de la côte nord-ouest.

Dix-neuf mille personnes sont mortes ou ont disparu avec l'avancée de l'eau sur la terre, dévastant tout sur son passage.

La masse d'eau a inondé la centrale nucléaire de Fukushima, endommageant les réacteurs, dans le pire accident nucléaire depuis la centrale soviétique de Tchernobyl, en 1986.

Nous l'avons surmonté. Nous avons développé des techniques avancées pour se prémunir d'éventuels accidents du même ordre.

Nous nous relevons et continuons à vivre. Nous sommes, sûrement, une race aux possibilités infinies, des créatures faites à l'image d'un Seigneur puissant.

Ainsi, levons les yeux au ciel. Les soucis qui nous martyrisent maintenant passeront. Tout passe sur cette Terre. Les vents forts, l'action destructrice des volcans, des tsunamis.

L'action néfaste du virus également passera. Nous avons la science à nos côtés. Des connaissances que nous n'avions pas dans le passé. Et nous nous perfectionnerons toujours davantage, démontrant pleinement nos capacités intellectuelles, inventives et de recherche.

Nous avons redécouvert des moyens de communication, face au besoin d'isolement, pendant la pandémie qui s'est installée.

Nous avons appris à nous soucier de notre frère. Confinés à la maison, nous produisons des masques pour les offrir aux hôpitaux.

Sans pouvoir sortir, nous utilisons la technologie pour nous voir, communiquer, prier ensemble. Nous ne demandons pas seulement pour nous, mais pour tous nos frères, qui tombent malades, qui meurent.

Jésus, décrivant ces douleurs qui nous affecteraient, les souffrances du monde, dit:

Je vous ai dit cela, pour qu'en moi vous ayez la paix, vous aurez des tribulations dans le monde, mais soyez courageux, j'ai vaincu le monde.

Soyons confiants. Avec Lui, nous serons une fois de plus des vainqueurs.

Rédaction du Moment Spirite, avec des citations
de l'Évangile de Jean, chapitre 14, verset 18 et
chapitre 16, versets 23,24 et 33.
Le 5.1.2021.

© Copyright - Momento Espírita - 2021 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)