Momento Espírita
Curitiba, 24 de Setembro de 2020
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Ma vie est mon message

En faisant le bilan de son existence, et étant interrogé sur quel message il laisserait pour l'Inde, le grand Mohandas Gandhi a dit: Ma vie est mon message.

Le grand pacifiste n'a pas choisi de mot, n'a pas choisi de leçon, n'a pas choisi de formule. Il a laissé son exemple, ses pas, sa vie.

Les exemples sont plus forts que les mots, plus forts que les écrits et les recettes.

Lorsque quelqu'un est capable de vivre son propre message, il devient messager et message à la fois. Il devient force et motivation en même temps.

Laisser la vie comme message, c'est suivre le chemin de la conscience en paix qui, à la fin de la journée, en toute sérénité et sans subterfuge, peut dire qu'elle ne doit rien à personne.

La vie en tant que message, va au-delà du non-devoir. Elle atteint également la sphère de l'affirmation: J'ai fait tout ce qui était en mon pouvoir.

L'action est nécessaire pour que nous puissions nous développer. Il ne suffit pas de ne pas faire le mal. Il faut faire le bien, aimer, arrondir les angles, renforcer les liens, émettre de la lumière partout.

Pères et mères doivent s'efforcer au maximum pour être des messages vivants pour leurs enfants. Cela n'exige pas la perfection, car elle n'est pas encore à notre portée. Il suffit de prêter attention aux pas, au sérieux des engagements, à l'observation des erreurs, pour pouvoir comme eux en tirer des leçons.

Les personnes qui ont une certaine notoriété dans le monde, les artistes, les politiciens, les dirigeants, toutes doivent être attentives au discours de Gandhi.

Tous ont apporté l'engagement avec les foules, car leurs actions, leurs paroles, leur façon de vivre sont copiées par beaucoup.

Même dans des sphères plus petites, nous sommes parfois une référence pour beaucoup de personnes qui perçoivent notre exemple, qui reconnaissent nos valeurs, et qui remarqueront si ce que nous disons est différent de ce que nous faisons.

Si dans tout le travail de Gandhi en Afrique du Sud puis en Inde, il s'était emporté une fois, s'il avait utilisé la violence à une seule occasion, tout son message aurait été compromis.

Cependant, cela ne s'est pas produit. Il était capable de prendre des coups et de subir des violences morales sans avoir besoin de se riposter. Il offrait l'autre joue à tout moment, se souvenant d'un autre Maître qui a également fait de Sa vie Son message.

Jésus, contrairement à ce que beaucoup de gens disent, n'est pas mort pour nous sauver. Il a vécu pour nous donner la feuille de route du salut pour nos vies.

Oui, Son exemple est Sa grande leçon qu'il nous a laissée, Son grand message, au point que l'homme qui souhaite devenir un véritable agent du bien se demande chaque jour:

Que ferait Jésus à ma place? Que ferait-Il dans la même situation?

Les réponses ne sont pas faciles et simples, bien sûr, mais la question en elle-même est puissante, et elle représente la moitié du voyage.

  *   *   *

Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde. - Dit, un jour, le grand libérateur de l'Inde.

Si nous voulons voir le monde transformé, commençons ce changement par nous-mêmes.

Comment allons-nous? Mieux qu'hier? Prêts pour la Nouvelle Ère? Prêts à être des hommes de bien?

Rédaction du Moment Spirite.
Le 3.8.2020.

© Copyright - Momento Espírita - 2020 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)