Momento Espírita
Curitiba, 17 de Agosto de 2017
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone De la nostalgie (audio)

 

De toutes les douleurs de l'humanité, peut-être la plus troublante soit celle qui constitue la séparation des affections par le phénomène de la mort.

Alors que nous savons tous que la mort est la dernière étape des ceux qui vivent sur Terre, nous ne nous préparons pas pour la recevoir. Voilà pourquoi elle nous surprend toujours, brisant nos cœurs en torture morale.

Pour ceux qui suivent le cercueil jusqu'à l'endroit appelé  la dernière demeure du corps physique, ce moment devraient être celui de réflexions approfondies.

Finalement, qu'est-ce qu'il y a au-delà de la tombe? Où est-ce qu'elles vont, les âmes de ceux qui ont été enlacés par le sommeil de la mort? Comment faire pour diluer la douleur de la séparation?

Qu'une vie au-delà de cette vie existe, cela a déjà été suffisamment prouvé.

Soit par la révélation religieuse qui depuis des temps immémoriaux fait référence à l'Esprit immortel, soit par des branches de la science médicale et de la psychologie qui ont présenté des études variées, avec la conclusion de l'existence d'un monde invisible, où habitent ceux qui quittent le corps physique.

Jésus, le Maître sublime, prouva plus d'une fois que la mort est une illusion des sens physiques. Au Tabor, quand Il Se transfigura, devant les yeux étonnés de Pierre, Jacques et Jean, Il Se présenta ayant à Sa droite et à Sa gauche les figures  vénérables du législateur hébreu Moïse et Elias, le prophète.

Alors que, tous les deux avaient vécu parmi les Hébreux il y a plusieurs siècles.

Pourtant, là ils se présentèrent si vivants que Pierre considéra même à dresser des tentes pour qu'ils puissent y vivre, là même, sur le mont Tabor.

Jésus, après Sa mort honteuse sur la croix, Il se présenta aux Apôtres et aux disciples à plusieurs reprises, en ambiances privées comme  aussi à ciel ouvert, démontrant qu'Il était toujours vivant.

Ceux qui meurent vivent encore, dans un monde à part qui leur est propre, le monde spirituel, que nous n'apercevons pas à cause de la grossièreté de notre vision matérielle.

La preuve qu'ils sont encore vivants, nous l'avons dans les rêves où nous nous rencontrons avec eux, échangeons des confidences, réduisons la nostalgie.

Ce sont les expériences individuelles de nous tous.

Malgré tout, la nostalgie s'étend avec les jours, d'autant plus forte avec le défilement des mois et des années qui s'accumulent.

Par conséquent, seulement la prière peut adoucir cette grande nostalgie. Quand nous prions Dieu pour ceux qui sont partis, ils sentent nos vibrations, comme des câlins de tendresse et par les fils de la pensée ils les retournent avec la même intensité.

Un jour, bientôt, forcement nous nous retrouverons dans la Spiritualité, quand nous auront vaincu les seuils de la mort. Donc, nous dirons au revoir à ceux qui restent, pour recevoir un bonjour, vous êtes arrivés! de ceux qui nous ont précédés et qui nous recevrons sur le portail de la tombe.

*   *   *

Il y'a beaucoup de livres qui parlent de la vie au-delà de cette vie.

Dr. Raymond A. Moody Jr. a écrit des livres de ses recherches sur le phénomène de la survie après la mort physique.

Ces sont des rapports de créatures qui ont eu des expériences de presque mort et sont revenus en racontant ce qu'ils ont entendu, de leurs contacts, ce qui témoigne qu'il y'a une vie après cette vie.

 Redaction du Moment Espirite.
Le 05.07.2010.

 

Écoutez l'audio de ce texte

© Copyright - Momento Espírita - 2017 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)