Momento Espírita
Curitiba, 16 de Agosto de 2018
busca   
Par titre  |  Dans le texte   
ícone Amour interminable

Dans un de ses poèmes, Vinicius de Moraes a écrit : Que l’amour soit éternel tant qu’il dure...

Le vers fournit l’occasion à ceux qui prétendent aimer de rapidement défaire des liens qui, semble-t-il, devraient l’emporter sur le temps.

Il est devenu banal de dire que l’amour passe. Et nous nous demandons : Est-ce bien vrai ? L’amour est-il donc si éphémère, si passager ?

L’histoire de Marie et de Tom Fish montre que le véritable amour résiste à tout.

Ils se marièrent en mai 1994 et dans les premiers mois, ils vécurent le parfait bonheur. Ensemble, ils peignirent, décorèrent et meublèrent la maison.

Marie avait confectionné des rideaux, Tom planté des roses. Cet homme athlétique avait aimé escalader les montagnes dans sa jeunesse.

Marie, insouciante et heureuse, espérait que les défis qu’ils auraient à affronter se présenteraient sous la forme d’enfants et de changements de vie.

Mais en février, Tom commença à ne plus se sentir bien. Alors qu’il était au travail, il essaya de prendre un soda dans le réfrigérateur, mais ne parvint pas à poser sa main sur la porte.

Les examens médicaux indiquèrent deux tumeurs cérébrales très agressives. Le médecin lui annonça la gravité de sa situation et lui donna rendez-vous pour une intervention chirurgicale au début de la semaine suivante, puis il lui décrivit froidement les procédures.

Le couple se regarda. Tom se mit à dire : Je suis désolé, vraiment désolé ! Comme pour lui exprimer combien il regrettait de lui causer tant d’inquiétude.

Il subit une opération, une radiothérapie et une chimiothérapie, passant par de bons moments et d’autres plus difficiles lors desquels il avait du mal à prononcer certains mots tandis que Marie devait comprendre ce qu’il voulait dire.

En prière, ils se tournèrent vers Dieu. Un jour, Marie suggéra de réciter à voix haute les vœux matrimoniaux qu’ils avaient prononcés.

Tandis qu’elle faisait des efforts pour se souvenir de ce qu’elle avait écrit, Tom prit la parole : Moi, Tom, j’accepte comme épouse, Marie Catherine, trésor de mon cœur, ma très chère compagne, amante et amie, pour faire ce voyage avec moi à travers la vie, et même au-delà du bout du chemin.

Je l’aimerai, la consolerai et l’honorerai dans la joie et dans la tristesse à chacun de mes jours.

Un beau matin, parce qu’il avait eu du mal à s’alimenter, il lui demanda : Chérie, comment te sens-tu à l’idée de me voir invalide ?

Avec une sincérité absolue, elle répondit : Mon amour, tu es ma vie. Tout ce que je veux c’est que tu restes avec moi. Je peux faire face à tous les problèmes.

Ce fut dans cet état d’esprit qu’ils célébrèrent un an de mariage en mangeant le dessus de leur gâteau de noce qu’ils avaient gardé dans le congélateur, spécialement pour cette occasion.

Au début, elle espérait qu’il retrouverait la santé ; après, elle demandait qu’il vive même avec des déficiences ; puis elle dut accepter le fait qu’il allait mourir.

Finalement, Marie se rendit compte que tout ce qu’elle pouvait faire c’était de l’aider spirituellement.

Lorsque Tom partit, elle écrivit : Je sais que l’amour résiste à la douleur et au malheur. Si nous devions choisir un sentiment qui dure au-delà de tous les autres, existerait-il un meilleur choix que celui de l’amour ?

Pensons-y : l’amour est le plus grand des sentiments. Il n’a jamais de fin.

 

Rédaction du Moment Spirite, sur la base de l’article Um amor interminável,
de Mary Catherine Fish,de la revue
Selections Reader´s Digest,
édition spéciale d’anniversaire [70 ans].
Traduction réalisée dans le respect des « Rectifications orthographiques du français en 1990 » de l’Académie française (
http://www.academie-francaise.fr/sites/academie-francaise.fr/files/rectifications_1990.pdf). NdT
Traduction : Gootjes Irène
Le 24.11.2016.

© Copyright - Momento Espírita - 2018 - Droits de reproduction réservés - Disponible depuis le 28 mars 1998 (en portuguais)